UN Live United Nations Web TV - News & Features
Available languages:
António Guterres (Secrétaire général de l'ONU) et Jayathma Wickramanayake (Envoyée pour la jeunesse) lors de la Journée internationale de la Jeunesse
10 Aug 2018 -  Secrétaire général :
Je crois au pouvoir de la jeunesse.
La paix, le dynamisme économique, la justice sociale, la tolérance... Tout cela, et bien plus encore, dépend de notre capacité à valoriser le potentiel des jeunes. Pas demain ou après-demain, mais aujourd’hui. Maintenant.
Tel est le message de la Journée internationale de la jeunesse.
Envoyée pour la jeunesse :
Les jeunes du monde entier ont besoin d’espaces sûrs, dans lesquels ils puissent s’exprimer librement et réaliser leurs rêves – des espaces publics, citoyens, physiques et numériques.
Plus de 400 millions de jeunes vivent actuellement dans des zones touchées par un conflit armé ou la violence organisée.
Des millions d’autres sont victimes de privations, de mauvais traitements, d’actes de harcèlement ou d’intimidation et d’autres violations de leurs droits.
Les jeunes femmes et les filles sont particulièrement vulnérables, tout comme les jeunes réfugiés ou migrants, ceux qui vivent dans des situations de conflit ou de crise humanitaire et les jeunes LGBTQI.
Secrétaire général :
Il faut offrir aux jeunes une éducation et des perspectives.
Un emploi décent. Une véritable participation. Une voix et une place dans la société.
Je suis déterminé à ce que l’Organisation des Nations Unies écoute les jeunes, leur donne des moyens d’action et leur confie les rênes.
En septembre prochain, nous lancerons une nouvelle stratégie des Nations Unies pour la jeunesse, grâce à laquelle nous pourrons renforcer l’action que nous menons pour et avec les jeunes.
Envoyée pour la jeunesse et Secrétaire général dans le studio :
Secrétaire général : Un monde plus sûr pour les jeunes, c’est un monde meilleur pour tous.
Envoyée pour la jeunesse : Bonne Journée internationale de la jeunesse !