Available languages:
António Guterres (Secrétaire général de l'ONU) à l'occasion de la Journée Mondiale des Réfugiés
9 Jun 2019 -  Message vidéo du Secrétaire général de l'ONU António Guterres difusé à l'occasion de la Journée Mondiale des Réfugiés.
En cette Journée mondiale des réfugiés, mes pensées vont aux plus de 70 millions de femmes, d’enfants et d’hommes, réfugiés ou déplacés, qui ont été contraints de fuir la guerre, les conflits et les persécutions.
C’est effarant : ils sont deux fois plus nombreux qu’il y a 20 ans.
La plupart des personnes déplacées de force viennent de quelques pays seulement : la Syrie, l’Afghanistan, le Soudan du Sud, le Myanmar et la Somalie. Au cours des 18 derniers mois, des millions d’autres ont fui le Venezuela.
Je tiens à saluer les pays qui, malgré leurs propres préoccupations économiques ou sécuritaires, font preuve d’humanité en accueillant des réfugiés.
Notre action en faveur du développement et nos investissements doivent être à la hauteur de leur hospitalité.
Il est regrettable que tous les pays ne suivent pas leur exemple. Nous devons restaurer l’intégrité du régime international de protection des réfugiés.
Le pacte mondial sur les réfugiés adopté en décembre dernier fixe un cadre d’action moderne en la matière.
La paix, c’est ce dont les réfugiés ont besoin en priorité.
Partout dans le monde, des millions de personnes se mobilisent dans le cadre de la campagne menée par le HCR pour la Journée mondiale des réfugiés. Que ce soit par de grandes actions ou de petits gestes, elles manifestent leur solidarité avec les réfugiés. Et vous, vous mobiliserez-vous à leurs côtés?
Je vous remercie.