Available languages:
António Guterres (Secrétaire général de l'ONU) à l'occasion de la Journée internationale de la paix (21 septembre 2020)
17 Sep 2020 -  La Journée internationale de la paix est l’occasion de lancer un appel aux belligérants du monde entier pour qu’ils déposent les armes et œuvrent pour l’harmonie.
Alors que la pandémie du COVID-19 continue de provoquer des ravages à travers le monde, cet appel est plus important que jamais. C’est la raison pour laquelle j’ai appelé, en mars, à un cessez-le-feu mondial.
Notre monde doit faire face à un ennemi commun : un virus mortel qui provoque d’indicibles souffrances, détruit les moyens de subsistance, contribue aux tensions internationales et exacerbe les menaces préexistantes, redoutables, qui pèsent sur la paix et la sécurité.
Cette année, la Journée internationale de la paix a pour thème « Façonnons la paix ensemble ».
Dans cet esprit, et pour marquer son soixante-quinzième anniversaire, l’Organisation des Nations Unies invite le public à prendre part à une conversation, menée à l’échelle mondiale, sur les moyens de façonner notre avenir et de bâtir la paix en ces temps difficiles.
Dans cette période de distanciation physique, nous ne pouvons pas forcément nous tenir aux côtés les uns des autres. Pour autant, nous devons toujours rester unis pour la paix.
Ensemble, je sais que nous pouvons et que nous allons construire un monde plus juste, plus durable et plus équitable.