Available languages:
Hommage à Boutros Boutros-Ghali
18 Feb 2016 - L’ancien Secrétaire général Boutros Boutros-Ghali, Secrétaire général de l'ONU de 1992 à 1996, est décédé, le 16 février 2016, à l'âge de 93 ans. Le Secrétaire général, Ban Ki-moon a salué son prédécesseur. Extrait: Ban Ki-moon, Secrétaire général de    ...Read More
Close
Hommage à Boutros Boutros-Ghali
L’ancien Secrétaire général Boutros Boutros-Ghali, Secrétaire général de l'ONU de 1992 à 1996, est décédé, le 16 février 2016, à l'âge de 93 ans. Le Secrétaire général, Ban Ki-moon a salué son prédécesseur.
Extrait: Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies: "L’ancien Secrétaire général, Boutros Boutros-Ghali, était un homme d'État respecté au service de son pays, l'Égypte. Il était un expert reconnu du droit international et a apporté son expérience et sa formidable puissance intellectuelle à la tâche de piloter l'ONU à travers l'une des périodes les plus tumultueuses et difficiles de son histoire et de guider l'Organisation de la Francophonie dans les années qui ont suivi. En tant que Secrétaire général, il a présidé une croissance spectaculaire du maintien de la paix des Nations Unies. il a également présidé à une époque où le monde s’est de plus en plus tourné vers l'Organisation des Nations Unies pour les solutions à ses problèmes, au lendemain de la Guerre froide ".
Au moment de sa nomination, Boutros Boutros-Ghali était un diplomate égyptien chevronné et le premier Africain à diriger l'ONU. Il était Vice-Ministre des affaires étrangères de l'Égypte depuis mai 1991 et avaient servi en tant que ministre d'État aux affaires étrangères d'octobre 1977 à 1991.
Le mandat du sixième Secrétaire général des Nations Unies a été marqué par des conflits brutaux en Haïti, en Somalie, au Rwanda et dans l'ex-Yougoslavie, entre autres. Peu après sa prise de fonctions, le premier Conseil de sécurité à haut niveau a eu lieu. A la demande des membres du Conseil, Boutros-Ghali a rédigé le rapport intitulé «Agenda pour la paix», une analyse sur les moyens de renforcer la capacité des Nations Unies en matière de diplomatie préventive, de rétablissement et de maintien de la paix.
Également au cours de son mandat, Boutros Boutros-Ghali a dirigé l’ONU vers des réformes structurelles et de gestion.

Extrait : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies:
''Il a fait preuve de courage en posant des questions difficiles aux États membres » et à juste titre il a insisté sur l'indépendance de son bureau et du Secrétariat dans son ensemble. Son engagement envers les l'Organisation des Nations Unies – sa mission et son personnel – était sans équivoque, et la marque qu'il a laissée sur l'Organisation est indélébile''.
Recent On Demand Videos