Available languages:
Mali - Statement attributable to the Spokesman for the Secretary-General
20 Nov 2015 -  Statement attributable to the Spokesman for the Secretary-General on the terrorist attack in Bamako
The Secretary-General condemns the horrific terrorist attack at the Radisson hotel in Bamako which killed an unknown number of civilians and injured many more. He expresses his sincere condolences to the Government of Mali and the bereaved families and wishes a speedy recovery to the wounded victims of this attack. The United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA) has been assisting the Malian authorities in the handling of this crisis.
The Secretary-General notes with concern that these attacks are taking place at a time when the peace process is making good progress and the signatory groups to the Agreement on peace and reconciliation in Mali, in particular the Coordination des Mouvements de l'Azawad and the Plateforme, were in Bamako to attend the sixth meeting of the Comité de suivi de l'Accord (CSA) with the Malian Government and international partners.
The Secretary-General deplores any attempt to derail the implementation of the Agreement. He expresses his full support to the Malian authorities in their fight against terrorist and extremist groups. He welcomes the statements of the signatory parties to the Agreement that they remain committed to its implementation. He also reiterates the commitment of the United Nations, through MINUSMA, to support the Malian Government and the parties to the Agreement at this critical juncture in the peace process. New York, 20 November 2015

Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général suite à l’attaque terroriste à Bamako
Le Secrétaire général condamne l’attaque terroriste odieuse contre l’hôtel Radisson de Bamako dans laquelle un nombre indéterminé de civils ont été tué ou blessé. Il exprime ses plus sincères condoléances au Gouvernement du Mali ainsi qu’aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées au cours de l’attaque. La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a soutenu les autorités maliennes dans la gestion de cette crise.
Le Secrétaire général est préoccupé par le fait que ces attaques se tiennent à un moment où des progrès important sont constatés dans le processus de paix et où les parties signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, plus particulièrement la Coordination des Mouvements de l'Azawad et la Plateforme, étaient présents à Bamako afin d’assister à la sixième réunion du Comité de suivi de l'Accord (CSA) avec le Gouvernement malien et les partenaires internationaux.
Le Secrétaire général déplore toute tentative de porter atteinte à la mise en œuvre de l’Accord. Il exprime son plein appui aux autorités maliennes dans leur combat contre les groupes terroristes et extrémistes. Il se félicite des déclarations des parties signataires réitérant leur détermination à rester pleinement engagées dans la mise en œuvre de l’Accord et réaffirme l’engagement des Nations Unies, à travers la MINUSMA, à soutenir le Gouvernement du Mali et les parties à l’Accord à cette étape cruciale du processus de paix.
New York, le 20 novembre 2015
Recent Video On Demand