Available languages:
António Guterres (Secrétaire général de l'ONU) à l'occasion de la Journée internationale des femmes (8 mars 2020))
5 Mar 2020 -  Message vidéo du Secrétaire général de l'ONU António Guterres à l'occasion de la Journée internationale des femmes.

L’égalité des genres est essentiellement une question de pouvoir.

Il est indispensable de transformer l’équilibre des pouvoirs. C’est une question de droits humains, d’épanouissement personnel, de santé et de bien-être.

C’est aussi essentiel pour venir à bout de certains des problèmes les plus douloureux et les plus épineux de notre temps.

La misogynie sévit partout : les femmes se voient qualifiées d’hystériques ou d’instables, elles sont jugées quotidiennement sur leur apparence, les mythes et tabous entourant leurs fonctions corporelles ont la vie dure, et à cela s’ajoutent la manie qu’ont les hommes de vouloir tout expliquer et la tendance à jeter le blâme sur les victimes.

La participation des femmes à la direction des processus de médiation et de paix et à la prise de décisions est gage d’une plus grande durabilité et viabilité de la paix.

L’égalité des genres revêt une importance essentielle face à l’urgence climatique et les hommes doivent à cet égard assumer leurs responsabilités et agir.

Il est essentiel que les femmes aient les mêmes droits et perspectives économiques que les hommes si l’on veut que la mondialisation soit équitable et profite à toutes et tous.

Si les femmes ne jouent pas un rôle égal à celui des hommes dans la conception des technologies numériques, les progrès réalisés en ce qui concerne les droits des femmes risquent d’être compromis.

Le manque de diversité n’aurait pas seulement pour effet d’accroître les inégalités de genre, il limiterait également les innovations et la portée des nouvelles technologies, en les rendant moins utiles.

C’est bien simple. Les institutions fonctionnent mieux lorsque les femmes y participent.

Le XXIe siècle doit être le siècle de l’égalité femmes hommes.

Nous devons répondre à l’appel et agir pour qu’il en soit ainsi.