Available languages:
António Guterres (secrétaire général) à l’occasion de l’heure pour la terre 2021
26 Mar 2021 -  Nous devons faire la paix avec la nature.
Sans l’aide de la nature, nous ne pouvons pas prospérer ni même survivre sur la Terre.
Les dérèglements climatiques, la perte de biodiversité et la pollution menacent des vies, des emplois et la santé.
Il est temps de réévaluer notre relation avec la nature et de remettre les compteurs à zéro.
L’année 2021 est le moment d’inverser le cours des choses.
Des solutions abordables, pratiques et réalistes sont disponibles.
Nous pouvons fournir des énergies renouvelables et des systèmes alimentaires durables à toutes et tous.
Nous pouvons réduire les émissions et recourir à des solutions fondées sur la nature pour bâtir un monde plus résilient et neutre en carbone.
Chacun et chacune d’entre nous doit agir pour sauvegarder notre planète.
Ensemble, nous pouvons construire un avenir plus prometteur et plus prospère.
L’Organisation des Nations Unies est fière de s’associer à l’action mondiale menée dans le cadre de l’Heure pour la Terre, qui nous rappelle que de petits gestes peuvent faire une grande différence.
Je vous invite donc à vous joindre à moi pour que, ensemble, partout, nous éteignions les lumières pendant une heure, le samedi 27 mars, à 20 h 30, heure locale.
En cette année décisive, faites en sorte que vos actions et vos voix envoient un message clair aux dirigeants du monde entier : il est temps de faire place à l’audace et à l’ambition.
Montrons au monde que nous sommes déterminés à protéger la Terre, notre seule maison à tous.